TÉLÉPHONE SANS BATTERIE : À L’AUBE D’UNE NOUVELLE ÈRE ?

L’autonomie des smartphones a toujours été un problème. Certes, certains se débrouillent mieux que d’autres mais nous devons toujours repasser par la case rechargement tous les jours, ou tous les deux jours pour certains. Les choses pourraient changer à l’avenir car un système de téléphone sans batterie a été mis au point.

La recherche se focalise actuellement sur des méthodes visant à améliorer / augmenter la source d’énergie afin d’arriver à alimenter nos smartphones plus longtemps. Une étude se penche par exemple sur le graphène car, grâce à ses propriétés naturelles, ce matériau est en théorie en mesure d’améliorer très fortement l’autonomie de nos téléphones. A l’Université de Washington, des chercheurs ont pensé comme Fox Mulder : la vérité est ailleurs. Ils ont donc analysé le problème avec une autre perspective.

Ils ont réussi à créer un prototype de téléphone qui fonctionne sans batterie. Il convient d’insister sur le terme “prototype” car nous sommes encore très loin d’une version finale (en admettant qu’elle voit le jour) pour smartphone, mais l’approche est intéressante. Si elle peut être réalisée en pratique sur un téléphone portable, les choses seront plus difficiles avec un smartphone qui est bien plus gourmand en énergie qu’un dumbphone.

AndroidPIT honor 9 vs oneplus 5 1448
Finies les prises électriques, l’énergie est dans les ondes. 

Comment est-ce que ça fonctionne ?

Un appareil électrique utilise de l’énergie, particulièrement lors des communications, donc il doit aller la chercher quelque part pour pouvoir fonctionner. Les téléphones vont la récupérer dans la batterie, ce qui explique donc pourquoi les fabricants essayent de placer de grosses batteries dans leur smartphone : elles garantissent une plus grande source d’énergie. Avec une bonne optimisation logicielle, ils peuvent ensuite optimiser la consommation, le mélange des deux garantit l’autonomie.

Comment un téléphone peut-il fonctionner sans batterie ? Vamsi Talla, chercheuse dans ce projet, a expliqué la problématique et sa solution. “Convertir des mots analogiques en signaux numériques entraîne une grosse consommation de données”, donc sa solution pour résoudre le problème est tout simplement de rester sur la technologie analogique. La source d’énergie est crée tout simplement par les ondes radioélectriques environnantes, mais comme vous pouvez l’imaginer cela entraîne des problèmes car la consommation d’énergie pour les appels est supérieure à l’énergie que l’on peut créer avec les ondes.

Avec un peu de bricolage, les chercheurs ont réussi à effectuer un appel avec leur prototype mais bien évidemment nous sommes loin de la qualité d’un smartphone, il n’y a d’ailleurs même pas d’écran.

Un espoir pour le futur ?

Nous sommes très loin d’une version finale mais cette technologie soulève une question : pourra-t-elle un jour être utilisée sur nos smartphones ? Difficile à dire à l’heure actuelle, tant le résultat est pour le moment faible, mais à première vue la réponse serait négative car un smartphone demande bien plus d’énergie qu’il est possible d’en offrir : utilisation de l’écran, utilisation de data/WiFi, utilisation d’applications etc.

Pourtant, le projet est à l’étude : l’énergie serait assurée par le réseau WiFi ou les antennes relais. L’écran aurait une encre électronique (comme les tablettes Kindle par exemple), et le projet d’appareil photo avant serait à l’étude. En bref, un smartphone qui pourrait satisfaire les moins gourmands mais pour les gros adeptes de jeux ou de streaming, il faudra probablement faire l’impasse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s